Accueil > Bio > La biographie qui se lit vite

Jean-lou : La biographie qui se lit vite (si, si !)

Jean-lou : La biographie qui se lit vite (si, si !)

Par souci d’une narration biographique exacte, Jean Lou de Tapia est né en 1966 dans les Pyrénées, à Foix. Etant donné qu’on ne lui a jamais mais alors jamais fait la blague « Il était une fois, dans la ville de Foix, un marchand de foie…. », vous pouvez la tenter… à vos risques et périls ! 

Le sport ne voulant pas de lui, il se résout à l’abandonner très tôt et découvre alors le théâtre : formidable outil de drague, le jeu de scène le passionne et Jean Lou de Tapia débute alors dans un one man show en tant qu’imitateur. Il rate ensuite son bac mais réussit son service militaire : il en sort sergent instructeur (à l’heure qu’il est il n’a jamais compris ce grade, il a déjà eu du mal à s’instruire, comment pouvait-il instruire les autres ?).

Dans les années 90, à Toulouse, Jean Lou de Tapia sera remarqué par un grand monsieur dont il taira le nom (pour pas cafter) qui lui propose de faire un tour au Club Méditerranée. Ce tour durera douze ans, pendant lesquels il aura l’occasion d’écrire bon nombre de sketches visuels. Ce travail d’écriture de scènes humoristiques se poursuivra jusqu'en 2003.

En 1997 son père tombe malade, victime d’une erreur médicale. Dès lors, Jean Lou se méfie des médecins, juste bons selon lui à disséquer des grenouilles pendant leurs études. Pour se venger de ces médecins incompétents et sans scrupules, Jean Lou commence l’écriture d’un spectacle dont l’histoire se déroule dans un hôpital. Quatre médecins complètement fous se moquent des malades et s’expriment par onomatopées, ce qui donne des dialogues assez cocasses et surtout à caractère international. Ce spectacle, c’est Clinic. Jean Lou propose ensuite la pièce de théâtre à Jean Lou Chaffre, Stéphane Joly, et Cathy Puech (actuelle troupe Clinic). Ils la co-réécrivent ensemble.

Entre temps, en 2000, Jean Lou de Tapia fonde un duo comique avec son compère Jean Lou Chaffre, qui s’appellera « Les Agios ». Ils remportent le Festival du café théâtre et joueront leur spectacle humoristique dans l'émission de TF1 « Les Coups d'humour », en 2001. Patrick Sébastien les repère et les invitera plus tard dans une de ses émissions.

En 2003, la mise en scène de Clinic est confiée à Eric Métayer. Grâce à Sandrine Donzel, Gérard Louvin décide de produire la pièce. Il cédera par la suite le spectacle à Jean Marc Dumontet. Après la scène du Trévise à Paris, Clinic triomphe à Avignon. Ce franc succès de l’époque continue encore aujourd’hui partout en France.

En 2004, grâce au soutien de Patrick Sébastien, Martange productions engage la petite troupe de Clinic pour remplacer « Un gars, une fille » sur l’antenne de France 2. C’est parti pour 2 ans d’aventure avec « La bande Dehouf ».

Ces cinq dernières années, Jean Lou joue dans différentes pièces de théâtre, en passant d'un répertoire à l'autre : Gide, Feydeau, Renard, Molière, Pagnol... Il met en scène des One Man Shows  d’humoristes qu'il apprécie comme Audrey Perrin, Ludovic Dam… Jean Lou de Tapia est aussi l'auteur de nombreux sketches comiques pour la télévision et divers courts métrages.

En 2007 il écrit un One Man Show, « Jean Jacques », personnage visuel qu'il a créé 20 ans plus tôt...  Il le joue pour la première fois au Festival d'Avignon. Fort de son succès, « Jean-Jacques » y reviendra en 2008... D'aucuns s'accordent à dire que c'est un nouvel humour, s'adressant à tous les publics. Atypique et servi par une franche autodérision, le spectacle est saupoudré d'absurde à plusieurs degrés.

En moins d'un an, « Jean Jacques » s'impose dans divers Festivals comiques et remporte de nombreux prix. En 2009 Philippe Vaillant le remarque, et il lui propose en 2010 de jouer son spectacle humoristique « Jean-Jacques » à l'Olympia. A l'occasion de « Paris fait sa comédie »,  Jean Lou de Tapia  a donc l’opportunité de se produire aux côtés d'Anne Roumanoff et de nombreux autres artistes...

Depuis, Jean Lou enchaîne les dates de spectacle partout en France, déversant contagieusement la folie douce de Jean-Jacques aux quatre vents…


Nouveau spectacle :

Nouveau spectacle :

Affiche 2013